Neutraliser les pièges au jardin

 

Plusieurs éléments ou objets peuvent constituer des pièges pour la petite faune sauvage et il convient d’en débarrasser votre terrain : filets de cultures ou à légumes, cerclages en plastique de canettes, bouts de grillage, boîtes de conserve, verre brisé et tout autre objet dans lequel un animal pourrait se coincer et se blesser.

Il convient également :

  • de fermer des poubelles avec le couvercle,
  • retourner les seaux et arrosoirs, ouverture contre le sol,
  • pour les cheminées, véritables pièges pour les oiseaux qui les apprécient pour l’observation et parfois même la nidification : apposer un chapeau anti-oiseaux ou grilles ou grillages (attention, faire appel à un professionnel habilité à monter sur un toit).
  • pour les gouttières : installer des protections (qui en fait sont majoritairement des protections contre les feuilles et débris) : grille pare-feuilles, piège à feuille,… (attention, il est préférable de faire appel à un professionnel)
Chouettes hulotte © LPO AuRA

Attention aux mares, bassins et piscines ! Les bords lisses et abrupts des points d’eau constituent de véritables pièges. Pour éviter une noyade imprévue, il suffit d’installer une planche rugueuse au bord du point d’eau ou même un grillage à demi immergé de manière inclinée pour que l’animal puisse grimper et sortir. Il est également possible de diminuer la pente sur un des côtés des abreuvoirs en empilant des cailloux de manière stable. Pour la piscine, la fermer avec des bâches de sécurité (bâches à barres, d’hivernage ou volets de piscine).

Consultez la fiche conseil LPO « Cavités, pièges et déchets ».

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail