Aire Terrestre Educative

Une école stéphanoise reconnue « Aire Terrestre Educative » grâce à la LPO

Ces projets d’éducation à l’environnement d’envergure et conduits sur un temps long  font l’objet d’un label officiel « ATE » attribué par l’Office Français de la Biodiversité.

Depuis trois ans, Virginie François, animatrice éducation environnement à la LPO Loire, travaille en collaboration avec l’école primaire Rosa Parks, dans le quartier de la Cotonne à Saint-Étienne, sur un projet d’éducation à l’environnement ATE (Aires Terrestres Éducatives)  mis en place par l’Office Français de la Biodiversité (1).

Quatre classes de CM1/CM2 en ont bénéficié et 7 animations par classe ont déjà vu le jour.

Six de ces animations ont eu lieu sur un terrain proche de l’école, la septième à la Réserve naturelle régionale de Condamines, espace des Gorges de la Loire riche en biodiversité situé à Saint-Victor-sur-Loire en bordure du lac de Grangent.

Ce travail à l’extérieur se fait en lien avec les saisons : observation des fleurs au printemps, traces et empreintes d’animaux dans la neige en hiver,  etc.

Sorties et conseils d’élèves

Les différentes sorties ont permis aux élèves d’enrichir leurs connaissances des sites à travers des observations naturalistes, des inventaires de la flore et des enquêtes de fréquentation du site par le public.

Tout au long de l’année scolaire un bilan d’inventaire intitulé « Indices Curieux de la Biodiversité » a été mené par la LPO, les enseignants et les enfants. Ce bilan a permis de valoriser le travail des élèves.

Lors de certaines séances, des conseils d’élèves ont été organisés, qui ont pu prendre différentes formes, comme un cercle de discussion en extérieur, pour se poser les questions du devenir de leur projet ATE.

Valoriser le site pour ses habitants

Que faire maintenant de toutes ces connaissances acquises, ces découvertes et ces inventaires ?

Les élèves ont choisi une action : faire découvrir les richesses du site pour les habitants du quartier. Des panneaux ont été réalisés et exposés dans les couloirs de l’école.

Les parents n’ont pas encore pu contempler ces panneaux à cause de la situation sanitaire, mais les enfants et les enseignants de l’école s’y sont largement intéressés.

Sur le plan pédagogique, à ces sorties d’animation nature bienvenues pour les enfants, s’ajoutent le perfectionnement de la lecture et de l’écriture, l’aptitude à la réalisation de panneaux signalétiques ainsi que des notions de mathématiques.

Après avoir trouvé le financement nécessaire au projet auprès de la Ville de Saint-Étienne, de la Fondation Vinci et de l’Office Français de la Biodiversité,  le nouveau projet ATE avec l’école Rosa Parks de la Cotonne est en cours d’élaboration et les premières sorties sur le terrain ont eu lieu avant les vacances de Noël.

 

Article écrit par Suzanne Perrin, bénévole LPO – Janvier 2022.

(1) Pour en savoir plus sur ce que sont les projets ATE : cliquez ici.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail